Découvrez l’œuvre d’Epsylon Point, street artiste et pionnier de l’art urbain en France.

Street art : zoom sur la peinture de rue

L’art urbain ou street art est, à la fois, un mouvement et un mode d’expression artistique, qui a réussi à s’imposer et qui se revendique ainsi depuis la fin du 20e siècle. Il réunit toutes les formes d’art exécutées dans l’espace public, et regroupe diverses approches, entre autres le graffiti, le pochoir, le sticker, la mosaïque, l’affichage et le collage, des approches innovantes comme le yarn bombing ou tricot-graffiti ou plus anciennes comme la peinture de rue.

Les origines de la peinture de rue, street art.

La peinture de rue, également désignée sous les appellations «street art», « art de la rue » et « art des trottoirs » consistent en la réalisation de motifs artistiques sur la voie publique, notamment sur la chaussée, les trottoirs et les espaces publics en utilisant différentes sortes de supports éphémères ou pas.

Les origines de la peinture de rue, street art,  moderne peuvent être retracées en Grande-Bretagne, et remontent vers la fin du 19e siècle. Ainsi, dans la capitale britannique, plusieurs centaines d’artistes, communément appelés « screevers », vivaient de cet art à temps plein.

Les œuvres des screevers étaient généralement agrémentées de poèmes et proverbes, de leçons de morale et tout particulièrement de revendications politiques. Ils interpellaient ainsi tout le monde, en particulier ceux qui ne savaient ni lire ni écrire, qui se réfèrent donc uniquement aux images visuelles ; mais également la classe « éduquée » qui appréciaient les leçons de morale. En contrepartie, ces derniers distribuaient des « pennies » pour récompenser leurs efforts.

La peinture de rue en trompe-l’œil

De nos jours, place à l’art de rue en 3D ou en « trompe-l’œil », devenu un véritable phénomène planétaire notamment grâce au web qui permet de partager facilement et rapidement les différentes œuvres partout dans le monde.

Époustouflantes, ces peintures de rue en trompe-l’œil donnent l’impression de surgir du sol. Une illusion d’optique désormais maitrisée par de nombreux artistes « street art » pleins de talent.

Mais au fond, elles donnent accès un monde de rêve et de fantaisie, s’opposant ainsi à l’aspect morne et normalisé de nos villes. Leur but est généralement de transcender la réalité dans laquelle on évolue…

La CHOOSE Galerie, un espace dédié au street art et à l’œuvre d’Epsylon Point.

Laurent COQUANT galeriste et marchand d’art depuis plus d’une trentaine d’années, et Henri TRUMER avocat, mais aussi amateur d’art et surtout de l’histoire de l’art, qui ont décidé de mettre en commun leurs expériences.