Découvrez l’œuvre d’Epsylon Point, street artiste et pionnier de l’art urbain en France.

Quels sont les pionniers du street art et de l’art urbain en France ?

L’art urbain, devenu aujourd’hui un mode d’expression international, a vu le jour aux États-Unis dans les années 70 par le graffiti. Des tags minimalistes aux dessins et graffitis dans les métros et sur les façades des trains jusqu’aux grandes fresques qui recouvrent tout un pan de mur, le street art a fait du chemin. Les artistes graffeurs aussi, notamment dans leurs techniques. Mais quels sont les pionniers du street art et de l’art urbain en France ?

L’arrivée du street art en Europe

Le street art, art de rue ou art urbain, est un concept qui englobe plusieurs disciplines d’art réalisé dans la rue, à destination du grand public. Mais plus que le théâtre, le chant, la musique, la peinture et l’art pictural sont les plus connus. Les graffitis existaient en Europe depuis les années 60. Réalisés le plus souvent avec des rouleaux ou au pinceau, les œuvres sont surtout critiques et empreints de sarcasme et dépeignent avec sérieux, humour ou poésie la politique ou la société. Elles avaient alors acquis une valeur intellectuelle.

Quoi qu’il en soit, le modèle américain est arrivé en Europe au début des années 1980. Son caractère plus provocateur en a fait un art en marge de la légalité. Mais il a rapidement fait des émules. Les techniques évoluent avec l’arrivée du pochoir par exemple. Les réalisations sont plus colorées, encore plus osées. Le graffiti à la sauce « new-yorkaise » ne tarde pas à devenir une mode à Paris. Mais quels sont les pionniers du street art et de l’art urbain en France apparus à cette époque ?

Zloty, le pionnier du street art français

Pour répondre à la question « quels sont les pionniers du street art et de l’art urbain en France ? », nous vous présentons Gérard Zlotykamien. L’artiste à une quarantaine d’années quand il début dans l’univers de l’art pictural de rue. Il a frappé fort avec ses « Ephémères ».

Apposés sur les murs, ces figures fantomatiques avec des bouches et des yeux ronds la plupart du temps, comme à la fois apeurées et consternées par la violence qui les entoure. Parmi ses sources d’inspiration : les victimes des camps nazis et les morts d'Hiroshima et autres horreurs qui ont frappé l’Humanité, mais qui ont aussi touché profondément l’homme derrière ces fresques. Un pionnier du street art engagé en France.

Les VLP ou Vive la peinture, l'un des collectifs pionniers dans le street art français

Composé par Michel Espagnon – sortant des Beaux-Arts de Paris – et Jean Gabaret – issu de la Faculté d'arts plastiques de Paris – Les VLP ou Vive la peinture est l'un des collectifs de graffeurs les plus connus de France. Né au début des années 80, dans les catacombes de Paris, le groupe, dont l’origine répond parfaitement à la question : « quels sont les pionniers du street art et de l’art urbain en France ? ».

  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook - White Circle

© 2020 by La CHOOSE Galerie - GlossaireMentions Légales